english

antoine carbonne

Ciel
2012
135x135cm, huile sur toile

Note

« Antoine Carbonne s’intéresse aux constructions du monde, à ce qui reste des formes que l’homme a pris soin d’élaborer, que ce soit des architectures ou des traces d’une vie quotidienne. Ainsi, une de ses dernières séries prend le quartier de la Défense comme point de départ, qu’il documente à l’aide de photographies et de vidéos pour mieux le reconstruire, le reconfigurer. En résultent des paysages urbains qui mettent en cause la notion de point de fuite : Carbonne dit vouloir créer de la profondeur sans se sentir pour autant asservi aux règles de la perspective, « pour simplement permettre au regard de circuler ». Un immense ciel parsemé de nuages apparaît alors à la cime d’immeubles gris et plats qui ont presque disparu.
Le peintre travaille exclusivement à partir d’images qu’il a lui-même récolté, qui sont autant de « trouvailles » extraites du réel —forcément subjectives puisque cadrées, découpées dans le paysage— avec une vraie implication documentaire. Il insiste sur l’idée d’ « assemblage » et cherche à créer des natures mortes contemporaines, qui témoigneraient le plus possible d’une « intention » organisatrice de la part de l’artiste. Ainsi, la grande toile Feu donne à voir un feu de camp : une cannette fluo a été abandonnée là, dans les flammes. Et l’image semble résonner avec l’idée de précarité des logements de fortune, dans les bois, en région parisienne. Une fois encore, l’image glisse, sans point de fuite pour la retenir. Reste une immense tache rougeoyante qui crépite. »

Léa Bismuth

Bio

Antoine Carbonne est né le 02 octobre 1987 à Paris, .
Il a obtenu son diplôme de fin d’études aux Beaux arts de Paris en juin 2011.
Depuis, il a participé à plusieurs expositions collectives à Paris – comme le Salon de la Jeune Création 2012 au 104 – et en banlieue.
Sa première exposition personnelle a eu lieu en décembre 2012 à la galerie Premier Regard à Paris.
Il vit et travaille actuellement à Paris et à Vincennes.




Pour voir plus du travail de Antoine Carbonne :

www.antoine-carbonne.com