english

constance nouvel


De gauche à droite et de haut en bas :



Désoeuvrer le tableau, 2010, deux tirages argentiques contrecollés sur aluminium, 60 x 105 cm


Interfaces, 2011, tirage argentique couleur sous diasec et films teintés, 78 x 110 cm


Translations, 2011, quatre tirages numériques sur impression murale tramée (mur et sol), 3 x 4 x 2,5 m


Désordre, 2010, huit tirages argentiques couleur contrecollés sur aluminium, 150 x 247 cm


Césures, 2012, tirage argentique tendu sur medium, , 39 x 58 x 2 cm


Répartition, 2011, tirage argentique couleur contrecollé sur aluminium, 76 x 56 x 56 cm


Décors, 2009-11, tirages argentiques couleurs, dimensions variables


Décors, 2009-11, tirages argentiques couleurs, dimensions variables


Décors, 2009-11, tirages argentiques couleurs, dimensions variables


Bascule, 2011, tirage argentique couleur sur polychoc, 150 x 103 cm


La 25ème image, 2010, vingt-quatre tirages lasers plastifiés, contrecollés et creusés, 20 x 27 x 1 cm


Découvrements, 2008, vidéo couleur sonore, 15 min 23 sec, en boucle

Note

Représentations d’espaces indéterminés, paysages quelconques ou décors factices, mes photographies sont issues d’expériences vécues. L’un des enjeux de mon travail est le passage d’une reproduction de la réalité à d’autres formes de transcription, le décollement de l’objectivité vers les possibles de la représentation.
A partir d’une image et de son sujet, j’emploie simultanément le montage et la sculpture. La photographie est pensée comme un objet en trois dimensions. Depuis la prise de vue jusqu’à la mise en forme, j’opère des déplacements. J’applique une gestuelle par la manipulation des tirages : lorsque l’image se décolle de son support, déborde du cadre ou fait apparaître ses strates implicites, je questionne l’ensemble de ses niveaux de lecture possibles.
J’envisage le medium photographique comme un lieu virtuel où se joue un ensemble de subjectivités.

Bio

Née en 1985 à Paris, vit et travaille à Paris.
Constance Nouvel a étudié la photographie à l’Ecole des Beaux Arts de Paris dans l’atelier de Patrick Tosani. En 2009 elle participe au programme d’échange à l’Université du Québec à Montréal. En 2010 elle est diplômée avec l’exposition De la perception en strates.
Sélections d’expositions de groupe :
(Mis)perception, galerie Paul Frèches, Paris ; Man-made, galerie Dominique Fiat, Paris ; Réfraction, Espace des arts sans frontière, Paris ; Le songe, la raison et les monstres, galerie Paul Frèches, Paris ; Exposition Constance Nouvel-Manon Recordon, Espace Lhomond, Paris ; Le Vent d’après, exposition des félicités, galeries d’exposition des Beaux-arts de Paris, Participation au 56ème Salon de Montrouge.




Pour voir plus du travail de Constance Nouvel :

www.constancenouvel.fr